Aujourd’hui Sharon McIvor a annoncé que le gouvernement du Canada a demandé au Comité des droits de l’homme des Nations Unies de suspendre son examen de sa pétition. Dans sa pétition, Mme McIvor déclare que la discrimination persistante fondée sur le sexe dans les dispositions sur l’enregistrement au registre des Indiens de la Loi sur les Indiens.

L’Association des femmes autochtones du Canada et l’Alliance canadienne féministe pour l’action internationale ont annoncé qu’elles sont solidaires de Sharon McIvor dans sa demande au gouvernement de mette fin immédiatement à la discrimination fondée sur le sexe dans la Loi sur les Indiens.

Lire la déclaration de Sharon McIvor

Lire le communiqué de presse de l’AFAC et AFAI